Bienvenue [SurvivreDehors.com]

---
Bienvenue sur notre blog SurvivreDehors.com.

Nous avons mis longtemps pour nous décider comment créer ce blog de survie urbaine. Et nous avons décidé pour une première publication, de faire un lexique, pour que cela soit concis, rapide à consulter et non rébarbatif.

Donc voici les 26 conseils capitaux que vous devez absolument prendre en compte.
Pour les autres plus secondaire, il suffira de consulter nos autres pages.
---

En savoir plus ...

Bonne visite ...

---
A comme Arbre

Les arbres sont charmants dans la vie commune, mais dehors ce n’est pas la même chanson. Bien évidemment, ne pas s’abriter sous un arbre pendant un orage pour la foudre. Mais également, ne pas s’endormir sous un arbre. Car un arbre a deux façons de respirer et l’une est le dégagement d’oxygène. Donc faire baisser la température autour de lui, qui peut déjà être faible par la météo et qui peut s’amplifier par la vulnérabilité de votre corps éprouvé par la rue. Donc pour ne pas risquer de tomber en hypothermie, évitez les arbres.
---
---
B = Banc

Dans la mesure du possible, il vaut mieux dormir sur un banc, pour éviter de prendre l’air frais qui est sur le sol. Mais il va falloir apprendre à dormir assis le plus vite possible. Car vous verrez du mobilier urbain anti-sdf installés par les mairies ou sociétés, qui préfèrent dépenser des fortunes dedans, que se porter caution pour sauver des vies. Mais aussi pour éviter aussi se faire repérer.
---
---
C = Couple

Quand on parle de couple, tout devient beaucoup plus compliqué. C’est une guerre ouverte contre la rue car il y a une Femme et contre les centres d’hébergements pour le séparer. Car si pour un homme c’est encore faisable de se loger, pour une Femme les centres d’urgences sont tellement rares. Les politiciens se sont dit qu’une Femme a juste à être « gentille » pour passer une nuit au chaud. Et cela n’est que le haut de l’iceberg, car si la Femme est enceinte, si elle a des enfants, s’il y a des animaux ... les problèmes se multiplient et l’exclue de plus en plus.
---
---
D = Délation

Si vous comptez sur la compréhension, des habitants, des commerçants ou de la police municipale, oubliez tout de suite, il vaut mieux vous pousser hors de la ville. Et si vous n’arrivez pas à prouver que cela fait au moins 3 mois que vous êtes dans la ville le CCAS ne bougera pas. Tout est fait pour vous pister, quand vous aurez votre domiciliation administrative, elle reflète une adresse postale légale pour faire vos papiers et vos démarches. Chaque fois que vous présenterez cette adresse, c’est un aveu de pauvreté car elle est connue par tout le monde, ce qui provoque la répression contre vous.
---
---
E = Économie

Si la vie coûte chère, la rue coûte vraiment beaucoup plus chère. Car la rue pas moyen de se faire un bol de nouilles au micro-onde pour 1 €.  le moindre sandwich, la moindre salade toute faite, c’est juste hors de prix. Et même une simple baguette de pain est un luxe. Les moyens de faire des économies sont les hypers, mais pour cela, il faut être propre, se fondre dans la masse pour y avoir accès. Ne parlons même par d'hébergement au mois, c’est juste du vol. Les marchands de sommeils, c'est juste piller légalement la CAF avec la complicité du monde politique.
---
---
F = Férié

Si vous avez assez pour vous prendre une chambre d’hôtel, privilégiez les jours fériés comme le Dimanche. Car le Dimanche tout est fermé, donc vous serez plus exposé aux gens, à la police ou autres. Parce qu’au niveau associatif, il y aura rien pour vous aider. Parce que pour avoir un hôtel, il sera certainement moins cher et sera plus facile à pénétrer, car certains n’ont personne à l’accueil précisément ces jours-là.
---
---
G = Galerie

Il faut utiliser les galeries commerciales ou autres,  pour vous abriter en passant pour des clients et des touristes. C’est autant de chaleur gagnée et rester au contact du monde autour de vous pour ne pas sombrer mentalement. C’est pour cela qu’il n’est pas utile quand vous tomber dans la rue de conserver des valises, il faut être léger et mobile.
---
---
H = Habits

Si le pouvoir de l’apparence, du matérialisme et de l’esthétisme est souvent trop abusif dans la vie réelle, dans la rue, se fondre encore une fois dans la masse est vraiment capital. Et la chose la plus importante est vos chaussures. Ne les retirez jamais, même pas pour dormir. Si vous prenez une douche publique, ne les quittez jamais du regard. Si vos pieds sont atteints, vous êtes morts, c’est aussi simple et aussi cruel que cela.
---
---
I = Illusion

En tombant dans la rue, une bulle va se crever, attention au choc. C’est le moment le plus difficile et pourtant c’est dans les 3 mois après votre dernier justificatif de domicile qu’il faut agir, sinon cela prendra des années. Non les pauvres ne sont pas des parasites, oui les assistantes sociales n’ont pas de baguettes magiques. Non le monde politique ne prend pas le sujet au sérieux, oui beaucoup d’associations dépensent des millions dans la pub et vous, pour survivre, pour ne pas crever pire qu’un chien, il y aura rien … ou si peu ....
---
---
J = Joyeux anniversaires en Enfer.

Après le choc d’être tombé dans la rue. Après la mort de toutes vos illusions sur le monde politique et associatif. Il y aura deux dates destructrices. La première est votre propre anniversaire, où est votre famille, où sont vos amis ? Tous (ou presque) vous ont abandonné. Et la seconde date est chaque anniversaire du premier jour de rue et vous vous rendez compte que le temps passe vite et plus il passe, moins vous aurez de chance de redevenir une personne normale.
---
---
K = Kilo

Sauf s’il y a des raisons médicales, oubliez toute idée de régime, de ligne ou autres. La rue est une épreuve de force et des calories il en faut. L’hiver vous fondez par le temps, l’été par le manque d’associations ou d’administrations ouvertes tout le monde est sur les plages. Un de nos repas était. Sandwich : tranche de pain discount, mayonnaise sans marque, épaule de jambon sans marque, Chips sans marque, épaule de jambon sans marque, mayonnaise sans marque, tranche de pain discount. Et pour faire descendre tout cela, du cola sans marque. Pas bien ragoutant, mais quand on est dehors, on a pas le choix, chaque centime compte.
---
---
L = Lois

La loi est prévue pour vous maintenir la tête sous l’eau. Récupérer de la nourriture que les hypers et les associations jettent est illégale. Manger dans une poubelle c’est 8 €. Se réfugier dans un métro juste pour s’abriter, si vous n’avez pas de ticket, c’est 180€ d’amende (+100€ si la police intervient). Si vous ne payez pas dans les trois mois c’est 375 €, Si l’adresse n’est pas bonne c’est xx € en plus. Ce qui fait que si dans les 10 ans vous arrivez à vous en sortir ou avoir des revenus on va tout vous piquer (sauf le RSA), car ne pas oublier les pénalités de retards, les majorations, les agios et autres rackets légaux ... Et même la Banque de France ne pourra pas vous aider, car tout ce qui vient de personnes assermentées (Flic, contrôleurs …), elle n’a pas compétence pour négocier en surendettement. Et que le fait que le maire né respect par la loi au niveau taux de logement social, ce qui vous maintient dehors, on ne lui dira rien, car c’est un OPJ (Officier de Police Judiciaire), un véritable seigneur comme au Moyen Âge.
---
---
M = Misère

Le plus grand danger de la misère est de devenir méchant. S’en prendre à des passants de ne rien vous donner ne sert à rien. Et avec le temps, on finit par s’habituer à la misère et tellement être dedans cela paraît normal. Et si rien prépare à quitter un monde de surconsommation à un monde invisible et inconnu à beaucoup de monde, l’inverse est également vrai. Quitter la rue et voir les autres et se dire qu’on a été comme cela est un choc psychologique à ne pas sous-estimer, sous peine de rechutes (véritable tabou).
---
---
N = Neige

La neige c’est beau et cela redonne du baume au cœur surtout pendant les fêtes de fin d’année. Mais attention, n’oubliez pas que la neige est de l'eau glacée, donc ne sous-estimez pas les premiers flocons de peine encore une fois, avoir des vêtements mouillés, perdre votre température corporelle et donc risquer votre vie.
---
---
O = Ordre (Forces de l'Ordre)

En cas de problème toutes les institutions ne se valent pas. Il ne faut pas tomber dans l’amalgame, surtout que depuis Sarkozy tout est sectorisé pour donner encore moins de droits. Privilégiez la gendarmerie, ils sont souvent les plus droits. Après la Police, mais là c’est comme jouer à pile ou face, il n’y a pas de limite que cela soit dans le bien ou le mal. Et quant à la municipale, là c’est jouer à la roulette Russe, car ils sont la milice du maire. Mais n’oubliez pas deux choses. La première c’est le Conseil Général qui finance tout ce qui est social et y a toujours une juridiction supérieure à écrire. Et puis si cela va vraiment loin, déposez plainte en AR auprès du Procureur de la République. L’adresse est simple, Monsieur le procureur de la République - Palais de Justice - Code Postal - Ville. Mais ne vous laissez jamais faire, ne vous résignez pas. La pauvreté n'est pas un crime.
---
---
P = Prière

Pour les Croyants, ne pensez jamais que ce que vous subissez est une malédiction. J’ai eu un flash qui m’a tellement inondé qu’on s’est battu depuis la rue contre la rue : « Et si tout ce que tu subis n’a pas pour but de te punir, mais pour te faire passer par les mêmes souffrances de ceux que tu aidera plus tard, pour mieux les aider, pour mieux les comprendre, pour mieux les Aimer ?  ». Aujourd’hui, je me bas encore contre des administrations et des personnes puissante. Quand aux non-croyants, ce n’est pas parce que vous ne croyez pas au ciel, que ce dernier ne croit pas en vous et ne vous aime pas. Et quand on aime une personne certaine fois, il faut la faire passer par une épreuve pour la rendre plus forte. Et même souvent les non croyants sont plus proche du ciel que les croyants, car tout ce qu’ils font et donnent aux autres c’est sans vouloir un quelconque paradis ou peur de l’enfer.
---
---
Q = Quartier

Ce que je peux vous conseiller, c’est que si vous êtes dans une grande ville, de ne pas tout faire dans le même quartier. Un pour essayer de vous nourrir avec des soupes et associations locales. Un pour vos activités personnellement j’allais dans un cyber pour continuer à travailler. Un pour vous détendre comme un jardin secret où personne ne vous connaît. Et un dernier pour essayer de dormir si je peux dire.
---
---
R = Racisme

Les racistes sont partout. Même dans le social. Certaines associations mettent volontairement du porc dans la soupe pour ni Juif, ni Musulman. Je repense à un jour sous la neige et cela faisait plusieurs jours où je n’avais rien mangé. La faim vaut mieux que le déshonneur de donner le bon rôle à ces malades.
---
---
S = Sexe

Le Kamasutra pour venir en aide au couple. Sur un banc, en position 69 mais positionné de coté et avec une gabardine pour vous recouvrir, cela crée une barrière thermique. Cela nous a été vraiment utile quand nous étions vraiment épuisé. L’autre avantage, cela permet de cacher la présence d’une Femme. Après pour les câlins en eux-même, sachez reconnaître le lieux, les caméras, les passants ou autres … que cela soit bien désert. C’est à dire tout vérifier plusieurs jours différents, plusieurs heures non identique ... dans la semaine ... avant de vous amuser ... mais dans d'autres figures ... plus rapide à se rhabiller ... si cela ne peut attendre l’hôtel ...
---
---
T = Trajet

Quand vous êtes à la rue et surtout en couple, ce que je vous conseille est de prévoir des trajets différents pour vos trajets quotidiens. Ce qui fait que si vous êtes suivis, vous repérez la personne rapidement, sans vous faire vous-même repérer par les gens qui vous entourent. Cela est également bon, car la nuit, s’il vous est possible, marchez et dormez le jour, cela sera moins dangereux et vous évitera d’être victime du froid. De plus, le point important, c’est ne pas céder à la routine, car cette dernière finie petit à retirer toute volonté de s’en sortir, toute vigilance et système d’autodéfense.
---
---
U = Ustensiles

Quand vous devez quitter votre logement pour la rue, pas besoin de valise encombrante. Il faut prévoir un minimum, dont en autres de bonnes baskets. Mais aussi des ustensiles qui vous seront utiles. Comme un ouvre boite, une tire bouchon, les deux sortes de bouchons de lavabo pour les hôtels, une trousse de soin d’urgence dont une pince à épilé … Mais aussi un trousseau de clefs d’appartement même s’il n’ouvre plus rien. Quand vous irez à l’hôtel, en cherchant votre argent pour payer, sortez négligemment ce trousseau, cela pourrait rassurer la personne à l’accueil. Surtout si vous devez y aller en semaine, cela pourra vous faire passer pour une personne qui travaille dans le coin, un vrp ou autres ... qui rentre chez  le week-end ...
---
---
V = Vie

La vie vous fait mal, rendez-lui coup pour coup. La toute première chose à préserver après votre santé et votre sécurité est votre moral. Sans lui vous ne ferez rien, vous serez vulnérable, vous coulerez rapidement. Pensez à prendre des lignes de bus que vous ne connaissez pas pour voir autre chose, allez dans des parcs pour un rayon de soleil en toute tranquillité. Gardez en mémoire de bons souvenirs. Pensez à ce qui vous fait carburer, vous fait vous sublimer, pour tenir encore et encore. Je me suis dit que oui nous étions dehors mais pas en Palestine sous les bombes. Oui il fallait marcher la nuit, mais certains sont tétraplégiques. Oui on avait faim et devait certaines fois manger du pain trouvé par terre, mais dans le monde la faim tue toutes les 3 secondes ....
---
---
W = WC

Vous devez trouver rapidement certains lieux. En premier des WC public car les cafés vous vireront, même les MacDo sont devenu cons. Après un lieu pour trouver de l’eau pour boire. Puis un lieu pour manger. Et enfin un lieu pour vous doucher tout en lavant vos sous vêtements en même temps ... en attendant mieux.
---
---
X = Anonyme ...

Encore une fois, à part pour les assistantes sociales, restez le plus anonyme et vague possible. Toute information sur vous peut se retourner contre vous. Votre lieu de vie, l’endroit où vous planquez votre argent et vos papiers, vos opinions politiques et religieuses. Sans oublier votre passé, vos combats, votre résilience et votre détermination, car vous pouvez un jour tomber sur un bénévole qui se rendra compte que vous en connaissez plus que lui et prendra cela comme un danger pour sa pseudo supériorité, sa pseudo autorité … et donc vous pourrir la vie. Quand à votre famille et vos amis d’avant, pour eux, conditionné par BFM ou autres, ils finiront peut-être même par croire que vous en rajouter, que c’est même de votre faute si vous restez dehors ... Faîtes bien attention à qui vous faîtes confiance.
---
---
Y = Yoyo

Il y a des jours où vous péterez les plombs, votre moral fera du Yoyo. Entre les politiques qui sont déconnectés. Les associations qui sont en décalage. Les bénévoles malgré leurs gentillesses oublient que certaines choses se ressentent uniquement et pour vous ce n’est pas de la théorie. Et plus cela ira, plus cela va empirer. Car votre propre entourage, restera conditionné par les médias, par des protocoles et des stratégies vieux de plus de 70 ans et qui n’ont jamais marché sur le long terme. Car en fait, plus le temps passe, plus vous grandissez, vous mûrissez, vous encaissez la vérité en pleine gueule. Pour vous la pauvreté, ce n’est pas que pendant les heures de bureau, pour vous on ne peut échapper à la réalité de vaines promesses en changeant de chaînes. Vous devez apprendre à prendre sur vous, car ce sont certes eux les menteurs, les assassins de laisser tant de gens crever, mais si vous pétez les plombs, vous leur donnerez le bon rôles. Les pompier-Pyromanes, les bourreaux passeront pour des victimes et vous la victime passerez pour une personne déséquilibrée qui les agresse.
---
---
Z = Zoo

Quand vous sortirez de la rue ou peut-être comme nous quand vous combattrez la rue depuis la rue, vous finirez par devenir inconsolable. Et vous verrez ce véritable gâchis humain. Car combattre les conséquences et non les causes, c’est rentable et cela fait de l’ombre à personne. Car la pauvreté est un bon business pour beaucoup trop de monde. Vous devez absolument trouver un moyen de canaliser votre indignation, votre déception, votre écœurement et même votre envie de vomir, pour ne pas tomber du fatalisme et la résignation. Un jour les personnes incorruptibles comme nous seront placés dans des camps, comme au zoo où tous se moqueront de nous à nous jeter des cacahuètes. Car c’est si facile de se trouver des excuses de devenir comme nos ennemies, de faire du pognon sur la souffrance des plus malheureux, de faire et refaire ce qui a déjà échoué. Car c’est si facile de se prendre en photo en train de donne un café à un SDF et la mettre sur les réseaux sociaux pour passer pour un héro tout en cautionnant ce système qui fait crever cette planète. Je conclurais par ceci, mon Ciel, mes yeux ne couleront jamais assez, mon cœur ne saignera jamais assez, mon âme ne brûlera jamais assez, pour avoir l’honneur de devenir bouclier de tous ces malheureux, de tous ces esclaves légaux, de tous ces martyrisés, de tous ces gens qui ne sont que pour beaucoup uniquement que des statistiques, que des machines à produire et a consommé.
---
---
XX - Merci

Une dédicace à tous ceux qui nous suivent depuis des années. A tous ceux qui ne nous ont jamais dit que ce n'était pas possible. A tous ceux qui n'ont pas voulu nous changer. A tous ceux qui acceptent nos sacrifies, nos douleurs et qu'on puisse tout risquer pour un autre monde ... même pour des inconnus ... Merci du fond du cœur.
---